Actions sur le document

Nettoyage et démontage de l’installation photovoltaïque du CIS à Alleur ce 30 mai.

Depuis un an, 44 panneaux photovoltaïques fonctionnent sur la toiture d’un bâtiment communal, où travaillent une quinzaine de personnes. La production attendue pour cette installation aurait dû atteindre 8500 kWh/an. Les responsables : les pigeons.

Grâce au système de monitoring mis en place par la société TECTEO Energy, permettant de suivre à distance les productions des installations communales, il est apparu que l’installation affichait une perte de rendement de 1100 kWh en 3 mois.
Après analyse, il s’est avéré que les pigeons étaient les principaux responsables de cette situation.

Tecteo a entrepris pour la première fois, une opération de nettoyage qui vise à éliminer les polluants, les déjections, mais surtout les nids de volatiles qui altèrent les connecteurs des panneaux photovoltaïques et provoquent l’arrêt de production d’électricité.
Pour le Bourgmestre, Stéphane Moreau « il était important que la commune fasse le choix des énergies renouvelables, pour répondre aux exigences européennes et wallonnes en développant des alternatives à l’énergie traditionnelle. C’est la raison pour laquelle la commune a équipé 5 bâtiments en panneaux photovoltaïques. La présence des pigeons est un réel problème, car à terme ils peuvent être responsables d’une baisse de 30 % du rendement annuel de l’installation. Le choix du photovoltaïque représente un réel intérêt financier pour la commune permettant un gain de plus de 7000 € en terme d’économie de dépenses énergétiques, mais aussi un retour financier entre 15 et 20 000 €, grâce aux certificats verts.


appareilphoto

Actions sur le document