Actions sur le document

Commémoration des stèles américaines d’Alleur, hommage aux Unités de l’armée américaine passées par Ans lors de la seconde guerre mondiale…

— Mots-clés associés :

Les 298th General Hospital-3rd Armored Division-143rd AAA Gun Bn

Ce 23 septembre a eu lieu rue de l’Aite à Alleur, la traditionnelle cérémonie d’hommage aux Unités américaines passées par Ans lors de la seconde guerre mondiale organisée par le Briscard en collaboration avec la Ville d’Ans.

Lors de cette cérémonie, Yves Parthoens, le Président du CPAS de la Ville d’Ans, a rappelé  l’histoire de la Ville d’Ans étroitement liée avec celle des conflits mondiaux.

Le fort de Loncin en 1914 et ses 350 victimes, mais aussi les multiples faits de résistance sur le territoire communal de même que dans le cas présent, l’accueil en 1944-1945 des unités américaines… Mais quelles étaient ces unités ?

 

La 298° Hospital

En juin 1942, Après avoir été basée pendant plusieurs mois dans le Pacifique, la 298e  Hospital fait une première escale en Grande-Bretagne, avant de s’installer à Alleur de la fin 1944 à septembre 1945.  

Durant les 8 derniers mois de la guerre, l’Hôpital américain ne traita pas moins de 19.041 blessés (soldats et civils locaux) et ce avec le strict minimum en matière d’infrastructures, à savoir, principalement des tentes sur des dalles de béton et une salle d’opération construite avec une structure de bois.

La proximité de cette unité avec la population locale fut hors norme, au point que les Ansois ont même construit un cinéma, une salle de gymnastique et des douches chaudes pour le personnel médical de l’unité… 

La 3e Armored Division (division blindée) ainsi que le 143e AAA Gun bataillon (Unité anti-aériennes) sont passées par Liège et puis par Ans avant de repartir vers l’Allemagne afin de terminer le travail comme il le disait… 

Yves Parthoens, le Président du CPAS a tenu à remercier le Président du Briscard, l’Adjudant-Major en retraite Michel Duchène et ses membres pour le travail de mémoire accompli depuis de nombreuses années dans le cadre de ces stèles américaines installées à Alleur. La triste situation de l’Ukraine a également été évoquée tout en rappelant que la liberté n’était jamais un hasard, bien le fruit d’un combat au quotidien contre les extrêmes et les totalitarismes de toutes obédiences.

appareilphoto

 

 

 

 

 

Actions sur le document